CompoteEn partenariat avec le Programme de recherche EnJeu[x] destiné à l’Enfance et la Jeunesse, ce projet propose d’étudier les attentes des parents de jeunes enfants en termes d’encas sains infantiles et de l’impact des biais de perception liés à la représentation des ingrédients sur l’emballage des produits sur l’évaluation du produit et sa composition selon une approche interculturelle.

Résumé

La petite enfance est un domaine très sensible ; les professionnels de la santé alertent sur ce qu’il faut donner à manger aux nourrissons. Même si les pratiques alimentaires sont différentes en Europe, tous les parents recherchent des produits alimentaires sains pour bébés mais ne sont pas tous conscients de ce qu’est un produit bon sur le plan nutritionnel et se fient aux emballages pour évaluer le niveau de salubrité et la qualité des produits. Par exemple, les images d’ingrédients sont très souvent utilisées par les designers d’aliments pour bébés afin de mieux caractériser la composition du produit. Néanmoins, cette représentation graphique est peu réglementée. Les parents peuvent utiliser les images d’ingrédients comme heuristique pour évaluer leur quantité dans la recette du produit et peuvent être induits en erreur en raison d’un biais de perception, ce qui peut les duper sur l’évaluation nutritionnelle du produit. Les recherches portent sur le comportement des consommateurs, l’acceptabilité d’innovations produits dans le secteur du baby food, le marketing sensoriel et la santé des jeunes enfants. Elles proposent d’étudier les attentes des parents et d’aboutir à une meilleure compréhension dans le domaine des produits de types encas « sains » destinés aux très jeunes enfants, il s’agit notamment d’étudier l’impact de la représentation des images d’ingrédients présentes sur l’emballage sur la perception et l’évaluation des produits par les parents en contexte interculturel. Ces recherches seront menées à l’aide de méthodologies hybrides (études qualitatives, quantitatives, comportementales). Ce projet pluridisciplinaire mobilisera entre autre l’expertise de chercheurs du laboratoire Granem pour l’étude de l’impact de la représentation graphique des ingrédients sur les emballages et l’acceptabilité des innovations, le Laris pour le développement d’outils immersifs dans le cadre d’études en lien avec le comportement des parents à l’égard des produits, et enfin l’Université de Wageningen aux Pays-Bas pour son expertise dans le comportement alimentaire, la psychologie expérimentale et le marketing sensoriel.

Objectifs

Cette recherche amènera à proposer une réflexion pour mettre en place une norme pour les politiques publiques concernant l’étiquetage des aliments et suggérera un positionnement plus éthique des fabricants d’aliments pour bébés à travers le design de leurs emballages (notamment la proportion visuelle des aliments en fonction de la quantité contenue). Notamment, cette recherche apportera de nouveaux résultats et de nouvelles perspectives lors de la dissémination durant la conférence internationale. D’autre part, ces différentes étapes de réflexions et d’orchestrations d’études, nous permettront de viser des publications dans des revues classées et de préciser un objectif de réponse à des appels à projets dans le but d’un dépôt ANR en 2021 avec l’identification de plusieurs partenaires ligériens, nationaux et internationaux.